Know and Manage

Business

5 entreprises créées après des échecs retentissants

5 entreprises créées après des échecs retentissants

Pour réussir, il faut d’abord échouer. C’est en tout cas ce que laissent croire les nombreux témoignages d’entrepreneurs qui, s’ils connaissent aujourd’hui un énorme succès avec leur entreprise, sont d’abord passés par des échecs retentissants. Car si l’échec est parfois mal vu dans nos régions, il représente dans le monde anglo-saxon un cap salvateur, voire obligatoire. Une étape indispensable pour connaître le succès avec son entreprise. Voici 5 exemples d’entrepreneurs qui ont connu l’échec avant de rencontrer le succès.

 

1. Henry Ford

 

« Échouer, c’est avoir la possibilité de recommencer de manière plus intelligente »

 

Fondateur de la Ford Motor Company, Henry Ford est considéré comme le père de l’industrie de masse. Son système de production à la chaîne, le fordisme, a révolutionné l’industrie au début du XXesiècle. Pourtant, avant d’être à la tête d’un des acteurs majeurs de l’industrie automobile, Henry Ford a connu quelques échecs notoires. Ainsi, lorsqu’il crée l’entreprise qui fit son succès, il avait déjà 2 faillites à son palmarès. Ses premiers projets ayant capoté à cause d’une trop forte implication de ses investisseurs, il décide de se lancer tout seul et de retrouver son autonomie pour pouvoir garder la maîtrise sur sa production. Il a ainsi pu apprendre de ses erreurs pour mettre en place un modèle de gestion efficace et pérenne.

 

2. Walt Disney

 

« Croyez en vos rêves, peu importe leur impossibilité »

 

Peut-être l’une des marques les plus connues dans le monde, l’entreprise à succès de Walt Disney n’aurait pu jamais voir le jour si ce dernier s’était laissé décourager par ses échecs successifs. Au début de sa carrière, Walt fut ainsi renvoyé de son poste de rédacteur pour manque d’imagination et de créativité. Heureusement, cet échec le poussa à continuer et à créer son propre studio d’animation. Mais celui fit faillite moins de deux ans après ses débuts. Cela ne le découragea cependant pas et il décida peu de temps après de lancer un nouveau studio d’animation, à Hollywood cette fois-ci, avec le succès que l’on connaît.

 

3. Bill Gates

 

« Le succès est un mauvais professeur. Il pousse les gens intelligents à croire qu’ils sont infaillibles »

 

Sûrement l’un des plus grands succès d’entreprise de l’histoire de l’industrie, Microsoft a fait de son créateur l’homme le plus riche de la planète et s’est imposé comme le leader incontesté du secteur informatique dans le monde. Pourtant, cette entreprise fut créée après l’abandon de ses études à Harvard par Bill Gates, remettant ainsi en cause de nombreux clichés sur la création d’entreprise, et après un premier échec d’entreprise déjà avec Paul Allen. Ce parcours renforça la détermination des deux hommes qui, peu de temps après, lancèrent une nouvelle société, Microsoft, devenue aujourd’hui un empire informatique mondial.

 

4. Colonel Sanders

 

« Chaque échec peut être un tremplin vers quelque chose de mieux »

 

Sans doute l’une des histoires d’échecs les plus connues. Avant de s’imposer sur la scène du fast food américain, Harland David Sander fut avocat et commercial en lampes, assurances ou encore pneus, et ce sans beaucoup de succès. Ambitieux et sûr de lui, il décida de tenter de commercialiser sa fameuse recette secrète de poulet et de démarcher les restaurants, espérant pouvoir être engagé en tant que cuisinier. Mais là aussi le succès ne fut pas au rendez-vous. Il rencontra ainsi plus de 1000 refus avant, lors de sa 1010eentrevue, d’enfin réussir à vendre sa recette avec le succès d’entreprise que l’on connaît aujourd’hui.

 

5. Soichiro Honda

 

« Beaucoup rêvent de succès. A mon sens, le succès ne peut être atteint qu’après une succession d’échecs et d’introspections. En fait, le succès représente 1% de votre travail qui comporte lui, 99% de ce qu’on peut appeler échec. »

 

C’est encore l’industrie automobile qui nous donne une belle histoire de succès d’entreprise. Soichiro Honda est un ingénieur automobile ambitieux qui n’a pas connu un début de carrière facile. Il fut d’abord refusé chez Toyota en tant qu’ingénieur avant de connaître une longue période de chômage jalonnée d’échecs. Passionné, il passe son temps libre à bricoler un scooter dans son garage. Encouragé par ses voisins impressionnés par sa technique et par le résultat, Honda décida alors de créer sa propre entreprise devenue aujourd’hui l’un des acteurs majeurs du monde automobile.

 

 

Que ce soit le refus de son concept, la faillite ou le chômage, ces histoires nous rappellent de ne jamais laisser tomber et que chaque échec n’est qu’un pas de plus vers la réussite. Si ces cinq entrepreneurs avaient laissé tomber et s’étaient laissé abattre, le monde industriel actuel aurait été bien différent…

 

 

« Je n’ai pas échoué. J’ai simplement trouvé 10 000 solutions qui ne fonctionnent pas. »

Thomas Edison

 

 

 

 

Source: FastCompany DynamiqueMag Optimlifes

Article publié dans : Tops